• Résid'Actifs

    Logement Jeunes Actifs

  • La MFi SSAM lauréate

    Trophées de l'Innovation

  • Nouveau service MFI-SSAM

Trouver un établissement
Priorite mutualiste

04 Mai 2015

CINQUANTENAIRE DU CMFP

C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons fêté  les 50 ans du Centre Mutualiste de Formation Professionnelle (CMFP).

L’Union Départementale des Sociétés Mutualistes de l’Isère et son président M. Frappat ont obtenu l’autorisation de la Préfecture de l’Isère d’ouvrir le CMFP le 13 avril 1964. Son Directeur, M. Dommanget a été chargé d’accueillir 50 jeunes de 14 à 17 ans en demi-pension et l’accueil se fait uniquement dans les locaux de « la vieille maison ». Le CMFP compte alors 3 ateliers plâtrerie-peinture, maçonnerie et espaces verts.

En 1969 le bâtiment d’hébergement avec les ateliers et la salle de restauration voient le jour et accueille désormais 60 internes et 50 semi-internes. Cette configuration a perduré jusqu’à ce jour. C’est à cette époque que les principes de la pédagogie institutionnelle s’affinent et se développent à l’épreuve du quotidien. Ainsi dès le départ et en s’appuyant sur une alternance classe/atelier, le travail s’organise.

Après quelques années difficiles fin des années 1970, M. Faubert prend la direction de l’institution en 1982, l’effectif est plus réduit et un groupe de grands est créé dans un bâtiment extérieur ainsi que le développement des stages en entreprises.

Sous la Présidence de M. Romier à partir de décembre 1984 l’Education Nationale mettra à disposition des postes d’enseignants.

En 1989 un arrêté d’ouverture diminue le nombre des jeunes accompagnés à 36 internes et 50 semi-internes et devient en 1994 un institut de rééducation.

Viendra s’adjoindre en 1994 l’Arche du Trièves situé auparavant à Gresse en Vercors et c’est en 1998 que les salariés de l’Arche et du CMFP constituent un premier groupe de travail sur la pratique soignante dans les instituts de rééducation en préfiguration d’un passage en Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique.

Des difficultés surgissent au début des années 2000, l’évolution de la législation avec la loi 2002/02, le passage à L’ITEP avec la réécriture du projet d’accueil, la restructuration architecturale, le désengagement de l’Education nationale. C’est un travail en commun gestionnaire, direction et salariés qui permet d’obtenir la pérennité de la structure et un financement de la DDASS pour le financement des travaux, ainsi qu’un financement de la CNSA, et une vente d’une partie de la propriété à Pluralis, bailleur social du projet de construction.

Dès 2008, M. Lequay nouveau directeur, est chargé de concrétiser le nouveau projet d’accueil tout en maintenant l’accueil des adolescents durant le chantier, avec des déménagements successifs sur plusieurs sites. Le chantier a été terminé en 2011.

Le CMFP, maintenant ITEP de plein exercice avec un capacité de 55 adolescents dont 30 internes assurent des liaisons avec l’Arche et son SESSAD. Ils constituent désormais le pôle ITEP qui est intégré dans le pôle handicap et le Contrat Pluri-annuel d’Objectifs et de Moyens de la MFI-SSAM.

En 2012 M. Dumas, nouveau directeur, est chargé d’animer le « Dispositif Pôle ITEP » en associant les 3 services afin de véritablement personnaliser dans un dispositif institutionnel les soins thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques.

Un nouveau cinquantenaire s’ouvre à nous. Mettons le à profit pour faire évoluer le système vers plus de prévention, pour aller au plus proche des enfants, des familles, ce que nous réussirons à faire j’en suis convaincue.

Pour le travail accompli par tous, je tiens à remercier tous les acteurs, et l’ensemble du personnel,

Des établissements
spécialisés garantissent
l’accueil, le bien-être,
l’éducation des enfants
et adultes handicapés.
Plus d’infos >

Toutes les familles peuvent trouver une solution adaptée au sein de nos établissements.
Plus d’infos >

Une offre mutualiste accessible à tous : centre médicaux, laboratoires, groupe hospitalier, soins à domicile...
Plus d’info >

La Mutualité et la place des jeunes travailleurs dans notre société.
Plus d’info >